CanalDéchetsPlastiques

Déchets flottants à la Villette

17 novembre 2020
Type de déchets
Plastiques, aluminium, masques, mégots, végetaux
Durée du projet
4 semaines

Dans cette étude de cas, nous allons revenir sur notre action sur le canal de l'Ourcq, lorsque notre 1er prototype fonctionnel a été testé en grandeur nature.

Lors de cette expérimentation, l'Echo Cube était placé dans une zone restreinte de 3 m2.

Résumé

Sur le bassin de la Villette, la quantité de déchets flottants met à mal la réputation des services de nettoyage de la Mairie de Paris.

Les riverains et les associations se plaignent de la quantité de déchets flottants impressionnante. Le service des canaux possède un bateau nettoyeur pour collecter les déchets issus du marché se retrouvant dans l’eau. Bien souvent, ce bateau ne suffit pas pour toute la surface à nettoyer et ne peut pas passer dans les coins et zones difficiles qui demandent un nettoyage très régulier.

Echo Cube s’est donc penché sur la question et nous avons abouti à un prototype.

Ce prototype est automatique, permet de nettoyer des zones allant jusqu’à 500 m2.

L’avantage d’Echo Cube à Paris, c’est sa capacité à nettoyer très régulièrement et sans effort des zones particulièrement sujettes à accumulation des déchets flottants.

Bilan sur 1 mois :

15.6 kg de déchets récoltés sur une zone de 3 m2.

En extrapolant, nous pourrons atteindre 1 tonne de déchets par mois pour 200 m2 de traitement.

Les déchets traités

Péniche et déchets à Paris
Déchets flottants à Paris
Déchets flottants à Paris

Voici le type de déchets qui se retrouvent dans des zones inaccessibles aux bateaux.

On y retrouve du plastique, des végétaux, du verre, des canettes d’aluminium, et bien sûr des mégots de cigarette.

Aussi, depuis la crise de la COVID-19, nous retrouvons de plus en plus de masques dans l’eau.

Ces déchets proviennent des activités humaines : des pique-niqueurs laissant leurs déchets au vent, des plaisanciers venus prendre l’apéritif sur le bord de l’eau, mais aussi les poubelles non ramassées le soir, laissées aux rongeurs et oiseaux et dont les déchets se retrouvent dans l’eau au premier coup de vent.

Bilan

Les déchets sortis de l’eau sont :

  • 20% de cannettes en aluminium
  • 37 % de végétaux
  • 3 % de bouteilles en verre
  • 15% d’emballages alimentaires
  • 15% bouteilles et gobelets plastiques
  • 8% de carton
  • 1% de masque
  • 1% de reliquat de pêche

Un Echo Cube au maximum de ses capacités permet de traiter une surface jusqu’à 500 mètres carrés. 

Lors de notre expérimentation, l’emplacement choisi ainsi que le dimensionnement ne nous a pas permis de traiter davantage qu’une surface de 3 mètres carrés. 

Lors du vidage du panier au bout de 4 semaines, nous avons pesé les déchets à l’aide d’un crochet de pesée, et nous avons obtenu 15,6 kg de déchets.

En extrapolant, on obtient un potentiel pour une surface de 200 m2, près d’une tonne de déchets par mois sortie de l’eau par Echo Cube.